SAMEDI 10 NOVEMBRE FESTIVAL ALIMENTERRE -DU BARTAS @ LE SONAMBULE

Accueil à partir de 17h00, projection du film 17h30 suivie d’un débat ;

18h30 à 19h30 : débat avec la salle en présence des co-organisateurs de la soirée

19h30 à 20h15 : Apéritif / dégustation

20h15 à 21h30: repas

21h30 : concert

 

17H30 Projection : L’empire de l’or rouge, film documentaire de Jean-Baptiste Malet & Xavier Deleu d’après l’ouvrage de Jean-Baptiste Malet . 2017 – 54 mn

ENTREE LIBRE

Que mange-t-on quand on ouvre une boîte de concentré de tomates, lorsque l’on verse du ketchup dans son assiette ou entame une pizza ? Toute l’humanité en consomme et pourtant, personne n’en a vu. Les tomates sont produites et conditionnées sous barils en Chine pour être ensuite exportées aux quatre coins de la planète.Pendant deux ans, Jean-Baptiste Malet a retracé le voyage d’une tomate de la Chine au Ghana, en passant par l’Italie, le Canada et les Etats-Unis. Ce film nous emmène à la rencontre des traders, cueilleurs, entrepreneurs, paysans, généticiens, fabricants de machine qui se cachent derrière l’industrie de la tomate.

L’avis du comité de sélection

Un documentaire complet qui remonte une grande partie de la filière de la tomate et des dérives de sa production et commercialisation (production en masse, abus de codes sémiologiques, exploitations humaines, automatisation maximale, etc.). A partir d’un produit de grande consommation que l’on pense pourtant connaître, on assiste à une démonstration de l’impact de la libéralisation des marchés. Le consommateur prend conscience des enjeux autour de cette filière mondialisée et du poids de la demande sur l’offre : de quoi nous questionner sur notre consommation.

 

 

 

21H30 DU BARTÀS

CHANSON À DANSER DE MÉDITERRANÉE

TARIFS : 10 / 8 /5 €- ASSIS/ DEBOUT 

Du Bartàs chante en occitan et en arabe les traces anciennes ou récentes laissées par l’histoire au creux de leur Languedoc méditerranéen et métissé. A travers des chansons narrant les vies de « gueules » du pays, ils évoquent les fatalités et les plaisirs de l’existence, navigant entre chronique sociale et poésie libertaire.

Leur musique donne vie au « continent Méditerranée », lorgnant jusqu’au Sahara où souffle un vent d’Afrique teinté de blues. Le choeur puissant de cinq voix alterne avec des prises de parole intimes et colorées, au rythme de percussions mariées au timbre chaleureux du cuatro, du oud, de l’accordéon et du violon alto oriental.

Quand la musique se muscle, leurs percussions mêlées sont là pour rappeler nos pieds collés au sol, les influences terriennes et le métissage naturel du Languedoc.

Une musique à écouter jusqu’à la danse ! 

 

DISTRIBUTION

Clément CHAUVET : Chant / percussions

Jocelyn PAPON : Chant / grosse caisse / cuatro

Laurent CAVALIÉ : Chant / accordéon

Abdel BOUSBIBA : Chant / violon alto oriental / percussions

Titouan BILLON : Chant / percussions / oud

SITE INTERNET

https://www.facebook.com/Du-Bart%C3%A0s-1255345124538095